Une erreur est survenue dans ce gadget

samedi 25 décembre 2010

New-Zealand - Aotearoa

Kia Ora !
Même pas une semaine que je suis parti, déjà tant à raconter ! La faute à des sites d'exceptions, la Nouvelle-Zélande semble tellement riche et variée, entre plages, glaciers, volcans, vertes prairies, sources thermales, grottes et j'en passe.
Reprenons par le début :
Lundi, j'ai embarqué dans le bus de la compagnie Stray avec une quinzaine d'autres gaillards : 2 Suédois, 1 Irlandais, 2 Français, 2 Hollandais, 2 Allemandes, etc. Un peu le même paysage qu'en Australie.
La première journée nous a conduit au bord du Pacifique, à Coromandel qui possède une plage nommée Hot Water Beach.

Hot Water Beach

Mais que font tous ces gens entassés dans un trou de sable ? La particularité du lieu est de posséder une source thermale juste en-dessous de la plage. 2h avant et après la marée basse, les gens se ruent sur la plage pour se creuser leur propre jacuzzi qui viendra se remplir de l'eau thermale pouvant atteindre une température de 75°C, attention où vous mettez les pieds, ça brûle !!
Après cette attraction locale, unique au monde, mais quelque peu surpeuplée, nous nous sommes rendu à Hahei et Cathedral Cove, une arche que vous avez peut-être déjà vu en image (ou même en vrai, Yann, Julien, Sarah ?) et qui a été formée par l'érosion des marées. Le temps ce jour-là était malheureusement passablement couvert…

Cathedral Cove

Après un barbecue et une nuit de sommeil, la destination du jour fut Raglan, le paradis des surfeurs avec des vagues de classe internationale. Pour ma part, j'ai préféré faire l'aventurier dans la rainforest, particulièrement dense et rendue glissante par toutes ces pluies.

Life Is A Jungle

Heureusement, le sauna de la résidence était là pour nous délasser et nous réchauffer après coup.

Le principe de Stray est de vous conduire "further off the beaten track" en vous proposant les activités du prochain lieu et réservant pour vous le prochain hostel. Par exemple vous proposer entre franchir une chute d'eau de 7m en rafting, se retrouver dans une grosse boule en plastique et dévaler un talus (zorbing), visiter un village géothermique maori, aller dans un spa Top10 in the world, alors que l'activité populaire de l'après-midi est un skydive de 15'000ft.
L'activité de la veille fut 4h de spéléologie dans les Waitomo caves : on vous emmène dans un hangar au milieu d'un champs de moutons pour vous équiper d'une combinaison, de bottes et d'un casque avant de se rendre à l'entrée de la grotte. Le reste qui suit n'est qu'aventure :
Le premier palier est de descendre en rappel la cascade de 22m pour parvenir au fond de l'excavation. Une fois fait, on suit majoritairement le cours d'eau qui s'enfonce dans les entrailles de la terre. Cela comprend ramper dans des boyaux à moitié inondés, descendre le long des chutes avec l'eau qui vous martèle le casque avant de s'insinuer dans le cou, escalader la parois, se tortillonner dans la roche, etc. Chaque pas est une épreuve, guidée seulement par la lumière de la lampe frontale, jusqu'à ce qu'on nous demande de l'éteindre… et de se rendre compte que la grotte abrite des glowworms, qui luisent d'une lumière électrique ! (Non, ça ne veut pas dire qu'ils ont des piles). C'était une expérience vraiment exceptionnelle, descendre jusqu'à 80m sous terre le long d'un fil d'eau gorgé des pluies précédentes !
Programmée ce même soir, la Maori Cultural Experience, avec repas, rituels et chants maoris, apprentissage du haka, la même danse guerrière des All Blacks, et nuit dans la salle commune. Le haka qu'on a donné en représentation fut un désastre, mais qu'est ce qu'on a rit.

Haka

Depuis, j'ai sauté du bus à Rotorua, une cité thermale à l'odeur d'oeuf pourri. Le coin habite de nombreux lacs, une forêt et quelques parcs à l'intense activité géologique : hier nous avons visité Wai-O-Tapu, qui contient sur 16km2 des geysers et des lacs acides et bouillonnants aux couleurs mirobolantes, tel que vert, jaune, orange, turquoise, etc.

2010.12.24_Wai-O-Tapu-57

Waimangu est une vallée crée par l'éruption du Mt Tarawera en 1886 et qui contient Frying Pan Lake, la plus grande source d'eau chaude du monde et Inferno Crater Lake au bleu irréel, à la température de 80°C et au pH de 2.1

2010.12.24_Waimangu-14

J'espère que vous avez lu mon pavé jusqu'au bout, je pourrais en écrire plus mais je ne voudrais pas vous ennuyer plus longtemps avec des sites uniques au monde qui risque d'attirer trop de jalousie sur ma personne.

Joyeux Noël !

R_


PS : Dites-moi si vous préférez les photos dans le texte ou qu'elles s'affichent en surlignant les mots du texte comme avant ?

Rotorua

4 commentaires:

  1. Super! Sounds amazing! lovely experience I'm sure..and I rather prefer the pics like this in the text..easier to follow ;)
    Nice to see that you are enjoying little haka lol
    xx
    waterlilly ;)

    RépondreSupprimer
  2. Super..!Je préfère comme ça avec les photos.Joyeux Noël Ré..
    bz,ndh

    RépondreSupprimer
  3. Cool, ça me prend moins de temps aussi :)

    RépondreSupprimer
  4. Non seulement les photos sont splendides, mais les textes sont pleins d'humour et fort agréables à lire. Bravo Régis et merci de ce partage si riche.
    Je trouve plus chouette d'avoir les photos intégrées directement, c'est plus aéré et du coup la lecture en est plus invitante. Hélène (adresse du blog reçue par ton papa)

    RépondreSupprimer