Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 29 octobre 2010

Boulot - Photo - Dodo


Les jours se suivent, se ressemblent et s'assemblent dans mon esprit. Pourtant il s'en est passé des choses depuis : visite du Mt Coot-tha qui est un colline culminant (presque) à 300m et qui domine la ville de Brisbane. La vue y est sympa mais rien de magique.
Le soir venu fut l'occasion de déployer le trépied et de shooter Brisbane by Night et sa skyline, avant un petit resto indien qui nous a, ma foi, fort bien repu.

Il y a bien sur eu aussi le départ de Benjamin, qui est parti tailler la route à bord de son van en direction de Cairns. Pour l'occasion, on a tous écrit un petit mot ou dessiné au marqueur sur la carosserie, histoire de le rappeler à notre bon souvenir et d'avoir un lien plus personnel avec son futur fidèle destrier.

Le week-end passé s'est aussi tenu la Zombie Walk de Brisbane, un événement populaire de, je pense bien, plus d'un millier de zombies défilant dans la ville. C'était plutôt marrant qu'effrayant, bon enfant (il y en avait aussi) et les déguisements rivalants d'imagination : le leader était un Père-Noël, j'ai croisé Marie & Josef, persos d'avatars, des banquiers, des écolières, des cyclistes et tous plus gore et ensanglantés les uns que les autres.

Dans le quartier, j'ai également découvert un joli point de vue pour prendre des photos de la ville de nuit.
Par contre je n'avais pas prévu les moustiques. Les poses longues, en photo, le deviennent d'autant plus quand une horde de vampires volants vous pourchassent dans la pénombre...

Niveau cours, je suis passé en niveau Advanced de General English, il y a même moins de grammaire et la classe est moins nombreuse. Plus que deux semaines... Même si le temps file, je me réjouis de terminer et de voyager à mon tour. Brisbane ressemble juste à une ville occidentale et j'ai hâte de m'immerger plus dans ce vaste continent.
Avis aux amateurs, la meilleure compagnie de bus qui dessert tout le pays est http://www.greyhound.com.au/ : je vais monter à Cairns pour environ 300$, avec tous les stops que je veux au milieu (système hop on / hop off) et valide pendant 90 jours.

Et je cherche des motivés à visiter Fraser Island la semaine du 15 au 20 novembre, faites-moi part de votre intérêt le cas échéant !

vendredi 22 octobre 2010

La Carte

Je ne sais pas si vous aviez déjà parcouru la carte interactive qui était disposée en fin de page.
Pour plus de clarté, elle est maintenant dans une page séparée.

Elle a pour but de donner une vue d'ensemble au projet, avec mon fil rouge, ma position actuelle, les dates clés, le tout agrémenté de mes meilleures images. Le contenu s'étoffera de la même manière que je tiens à jour le blog.
La carte est dupliquée deux fois : la première donne une vue générale tandis que la seconde se concentre sur les événements actuels. Peut-être qu'il vous faudra ajouter le plug-in de Google Earth, rien de bien compliqué mais bien plus agréable ensuite.
La carte est cliquable, zommable, glissable, etc. Triturez-la en tout sens !

Et surtout n'hésitez pas à critiquer, dire ce que vous aimez et ce qui pourrait être encore amélioré.

R_

dimanche 17 octobre 2010

My Best Mates

Il faut que je vous présente mes trois plus fidèles compagnons de voyage, ou ces objets qui représentent un véritable allié ici à l'étranger. Sans eux, le voyage serait quand même plus compliqué ou moins confortable.

Le vélo à 100 balles
Lors de la première semaine à Brisbane, je me suis vite rendu compte que les transports en commun était compliqués et très dispendieux. Alors après deux jours de recherche, j'ai acquis un vélo d'occasion à Chinatown pour 100$. Plutôt en bon état, j'ai juste dû gonfler les pneus, resserrer les freins et régler les vitesses. A cela il a fallu ajouter le casque, le cadenas et les lumières, mais je suis plutôt satisfait de mon acquisition.
Bon, il faut également s'habituer aux habitudes de conduite locales : serrer sa gauche, savoir quand passer sur le trottoir et quand se faufiler dans la circulation, éviter de prendre la voie rapide, tourner dans le bon sens au giratoire, ou ce genre de détails qui t'obligent à inverser la moitié de tes reflex continentaux.
Mais ce biclou m'offre quand même une sacrée liberté, plus besoin de se soucier des horaires ou du crédit sur sa GoCard tout en pratiquant une activité physique bienvenue.

La veste Mammut
En l'achetant en promotion à Ochsner Sport avant de partir, je n'imaginais pas (et n'espérais pas) tomber sur les pires pluies du pays depuis 30ans. Les CityCats (bateaux faisant la navette dans la ville) ne circulent plus sur la rivière en crue depuis qu'elle charrie des débris flottants entre deux eaux, en plus des bullsharks : imaginez vous faire bouffer par un requin dans une rivière parce que le bateau à coulé à cause d'un eucalyptus géant, tout ça en ville...
Le quotidien local écrivait que le pays était rentré dans un cycle d'étés pluvieux, qu'ils redoutaient le pire avec 5 ou 6 cyclones pour cet été et qu'ils envisageait des inondations pire qu'en 1973 quand les eaux s'étaient élevés de plus de 5m.
Toujours est-il qu'un mois (Cheers, un mois déjà), et seulement 5-6 jours sans une goutte plus tard, ma veste ne quitte plus mon sac à dos, quand elle n'est pas sur mes épaules. C'est pas elle qui me sauvera des crues, mais pour le moment je reste au sec.

L'iPod Touch
Dire qu'à la base, ce n'était qu'un baladeur MP3, je n'ai jamais eu gadget plus précieux. Grace à cette mini tablette tactile, je peux relever mes mails, tenir mon planning, garder des notes, naviguer sur internet, mais encore, incorporer plein d'applications utiles (ou inutiles), comme : un traducteur français-anglais, facebook, les horaires de train, l'état de mon compte, des jeux, des guides de voyage ou encore d'autres outils de communication.
Et c'est pas tout, l'application qui me sauve le plus souvent : la map, qui permet même de te géolocaliser.
Elle ne m'empêche pas de me perdre, non, mais elle me permet surtout de me retrouver !
Je ne compte plus les fois où j'ai pu (re)trouver mon chemin ou me situer grâce à mon iPod.
Il n'y a pas à dire, Steve Job mérite cette pub gratuite, c'est sans doute l'objet le plus pratique qui m'ai été donné et me permet de me dépatouiller dans de nombreuses situations de la vie courante.

R_


jeudi 7 octobre 2010

Nouvelle routine...


Cette semaine a enfin débuté avec un climat plus clément. Lundi, premier vrai jour de beau, on en a profité pour se poser à South Bank après les cours. Ce quartier accueille la Grande Roue, le Musée d'Art Moderne, les arts musicaux et théâtraux, des bars et restaurants ainsi qu'un vrai lagon artificiel en bord de la rivière (peut-être bien pour éviter les bullsharks qui remontent le fleuve). C'est donc un joli endroit destiné à la détente et à la culture, malgré ses bières aux prix prohibitifs.
En rentrant à la homestay en vélo, j'ai bien du réussir à me perdre 4 fois, genre en arrivant au Princess Alexandra Hospital alors que je croyais l'avoir déjà évité en m'y perdant une première fois, ou en prenant mon quartier dans le sens opposé... En 1h au lieu des 30min escomptés, je suis arrivé 2 minutes avant de me faire rincer par le lourd orage, ce qui m'a remonté  l'humeur.

Mardi, en rentrant de ma promenade dans un vieux cimetière délabré avec vue sur la ville, je me suis fait agresser.
J'ai été attaqué par une magpie. Non, ce n'est pas un esprit hantant les tombes australiennes, mais une maman oiseau qui défendait son territoire. La volatile, prenant bien haut son élan, s'élance pour venir heurter le sommet de ton crâne à pleine vitesse. La première fois, c'est quand même bien surprenant, surtout quand l'emplumé te suis sur 100 m malgré ta fuite en zigzags.
J'ai compris pourquoi les cyclistes mettent des brides en plastique qui dépassent du casque, c'est pas juste une ridicule décoration...

Hier, après avoir admiré le couché du soleil depuis les falaise que je dois toujours grimper, on est sorti en ville au Down Under (et non le Highlander ;) qui est réputé pour son concours de t-shirt mouillé. Les filles étaient bien motivées par les 300$ mis en jeu, c'est fou de se dire que l'émancipation de la femme conduit à ces valeurs primitives. D'ailleurs, une demoiselle aux gros lolos frustrés n'a pas hésité à frapper la gagnante avec un pichet, avant de se faire maitriser au sol par les sécus. Primitif, c'est bien le mot utilisé par Frank, le Suisse-Allemand.

R_

Brisbane's sunset_

dimanche 3 octobre 2010

Meeting with the Kangaroos


Vendredi soir, petite soirée avec les frenchies de Shafston. On est sorti sur Oxford Street, une rue branchée en suburbs (j'adore ce mot depuis l'album d'Arcade Fire)



Sympathique soirée, avec la bière la moins cher jusqu'à présent et les serveurs déguisés en Super Héros. Le lendemain, on a convenu qu'on irait visiter un zoo. Levé plus tôt qu'en semaine, il a fallu trouver l'élan de motivation malgré la pluie qui battait la fenêtre à ce moment-là.
35min de trajet en vélo plus tard, je ne comprenais pas pourquoi les autres étaient sur le quai 9 alors que Central Station n'en possède que 6 ! Ils étaient à Roma Station...
Après quelques coup de fil, quelques questions au personnel, j'ai réussi à monter dans le même train qui passait... par ma gare, plus proche (je vous ai déjà parlé de mes problèmes de transport en commun ? Apparemment je ne suis pas le seul à avoir de la peine).
Alma Zoo Park recueil l'essentiel de la faune australienne. On a assisté au nourrissage des lémuriens et des pandas roux, on a caressé les koalas, les kangourous et même un bébé crocodile. Les plus grosses bêbêtes étaient les buffles, les dromadaires et les émus. Je me réjouis quand même de croiser les dingos et les kangourous en pleine nature, les crocodiles... de pas trop près.

Pour terminer, une citation terminée du livre The Beach, ma lecture du moment :
Richard, a young backpacker from England, arrives in Thailand looking for adventure. He isn't an ordinary tourist - tourist just go on holiday. Richard is a traveller, and travellers are always searching for new experiences in unknown place.

Je me réjouis de glisser dans cet esprit dans 6 semaines.


Encore une chose, si vous ne l'aviez pas remarquée : passez votre souris sur les mots en foncés, vous y découvrirez les photos illustrants mes articles :)
Et tout en bas, une carte interactive avec mon itinéraire approximatif envisagé avec quelques images. N'hésitez pas à zoomer, certaines fois une image se cache derrière une autre.

R_
Iguane_