Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 29 septembre 2010

Where is the Sun-coated Brisbane ?


Selon Nova Tours, le Lonely Planet et j'en passe, Brisbane bénéficie de 310 jours de soleil par année avec un climat sub-tropical et confortable. Ce qui en faisait une destination de choix.  Depuis notre arrivée au pays, il y a peut-être eu que deux jours (sur 13) sans une goutte...

En arrivant, Benjamin me désigna cette masse nuageuse au travers du hublot de l'avion : Tu crois que c'est normal, ça ? En grand météorologiste naïf, je lui répondis, Oh, c'est surement la brume matinale, elle se dissipe avec l'arrivée du soleil.
Hier, un ruisseau s'est carrément formé devant la porte de la salle de cours lors de la petite tempête de l'après-midi. L'avantage est qu'au moins je peux étrenner ma nouvelle veste Mammut...

Allez, plus que 44jours de pluie et on aura mérité notre soleil. Sinon j'm'en vais étudier en Angleterre.

R_

lundi 27 septembre 2010

L'aventure a débuté...


Les adieux - La proximité ne dépend pas de la distance
Voila maintenant une bonne semaine que je suis parti, et déjà tant de chose à raconter...
Après avoir passé quasiment deux semaines à faire des adieux par-ci, au boulot, par-là, les amis, il me restait le plus dur : la famille et Lily.
Etrangement, sur le coup ça a été (presque (trop)) facile, malgré leurs larmes, je voyais ce départ comme un moment heureux, le début de l'accomplissement d'un rêve longtemps imaginé. Et comme m'a dit Benj (et Ju' avant lui), ce n'est pas la façon dont on se dit adieu qui compte, mais tout ce qu'on a vécu ensemble avant.
Puis ce n'est qu'une fois dans l'avion Genève-Londre que j'ai réalisé toutes ces attaches émotionnelles que j'avais avec eux, enfin... vous. Le petit livre de voyage concocté par Noémie me les a finalement arrachées, ces larmes.
Merci à Sam, Ben, Andres, Yol', Katka, Papa, Abby, Antoi', Lulu, Aaron, Virg', Matt, Maman, Grand'Maman, ma Waterlily et Noémie (ainsi que d'autres que je n'aurais pas encore découvert) pour votre petit mot.


L'arrivée à Brisbane - Bon, on y va en train, en bus ou en taxi, ou quoi ?
Le voyage s'est bien déroulé, les 8h de décalages-horaires se sont trouvés en milieu de journée et du coup on a presque que voyagé de nuit. Ce qui n'était pas plus mal.
Après 20min de airtrain, un café en ville, et un tour jusqu'au terminus du bus parce que le chauffeur a oublié de m'arrêter à l'arrêt, je suis finalement arrivé dans ma homestay, chez la famille Walker. Accueilli par le frangin, j'ai fait la connaissance de Kota et Doxy. Les deux rottweillers de la maison, en fait... Et depuis, j'ai déjà déménagé pour une maison plus belle, plus spacieuse et plus propre. Les chiens emménagent demain. Mais ils sont gentils.


Les cours - Hallo, Ich heisse Hans Schaudi. -Mmmh excuse-me ?
Le Shafston College est un établissement d'enseignement privé qui accueille des nombreux étudiants désirants apprendre la langue de Shakespear avec l'accent australien. Une bonne moitié d'Asiatiques, Coréens et Taïwanais, le reste est partagés entre Tchèques, Turques, Colombien, Brésiliens, Français, etc.
Les cours sont répartis entre 6 niveaux avec le choix d'un focus (writting, listening, grammar, speaking,...) à raison de 25h par semaine. J'ai pour profs l'auto-proclamé Superman qui joue de la gratte pendant les exercices ; Sean, un hyper-actif qui nous a appris à mettre des "." et des "," en anglais ; un rocker tatoo-piercing ; un vieil Anglais pincé, et pour camarade notable un Japonais de 60ans à l'hygiène de vie strict mais qui organiserait une big party avec filles et alcool s'il ne lui restait que 24h à vivre.


La ville de Brisbane - Have you said Brisbane Transport Buses ?
Pour commencer, les transports publics sont une vraie galère : les circuits sont incompréhensibles pour les néophytes, les arrêts ne sont pas indiqués, les tarifs exhorbitants et les bus sont capables d'avoir 15minutes... d'avance sur l'horaire indiqué. A force d'arriver en même temps après 40min de marche ou 35min d'attente, je me suis dégotté un vélo d'occas à Chinatown, moult plus commode !
Le centre ville est plutôt petit comparé à ce qu'on pourrait attendre d'une ville de 1.8mio d'habitants, même si je n'ai pas encore découvert "the place to be". La Brisbane River se découvre le long de parcs et de promenades agréablement aménagés pour les promeneurs et les cyclistes. Et il y a quelques falaises à escalader que je me réjouis de tester.

Voila pour le début de l'aventure, je ne me sens pas si dépaysé que ça, sauf dans quelques situations comme croiser un opposum en rentrant à 3h du mat' ou de serrer à droite en vélo quand la cycliste d'en face serre à gauche.
Je me réjouis également d'avoir quelques nouvelles de votre part : entre Comptoir Suisse, la Fête des Vendanges, votre retour au pays ou encore la rentrée. Life in progress

R_